Après la lecture?
  • Si la lecture de ce livre vous a intéressé,

  • Si vous avez envie d’aller plus loin dans l’étude du couple, pour raisons personnelles, culturelles, ou professionnelles

  • Si le modèle écosystémique vous parait être adapté à l’étude du couple.

  • Si vous avez envie d’améliorer votre vie conjugale, de la conserver en bonne santé ou de la faire progresser.

  • Si vous voulez aider les autres dans leur vie conjugale, que ce soit professionnellement ou bénévolement.

 voici plusieurs propositions:

 

Des rencontres de couple en groupes


Le bonheur conjugal ne va pas de soi, il se cultive.

Et l’on peut le cultiver en groupe, ce qui permet de profiter de la présence des autres, … et du savoir de l’animateur. On vient à ces groupes avec son conjoint, soit pour passer une difficulté, soit pour améliorer un état insatisfaisant, soit pour faire évoluer positivement son couple, soit parce que l’on s’intéresse à certains sujets concernant le couple, par exemple l’éducation des enfants, le partage domestique, l’argent, …

Pour plus de précisions sur le fonctionnement, le mieux est de consulter la page correspondante sur mon site professionnel

 

Une formation pour les professionnels

Elle s’adresse à tous ceux qui travaillent sur la question du couple ou aspirent à travailler sur le sujet. Ce sont principalement les « psy » de tout genre, les conseillers conjugaux, les travailleurs sociaux, mais aussi les personnes engagées dans un processus de mutation professionnelle vers ces métiers.

En principe, aucune connaissance n’est pré-requise, mais il est préférable d’avoir une solide formation en psychologie, et surtout d’avoir déjà fait un travail sur soi, permettant d’avoir suffisamment de recul par rapport à sa propre implication. En effet, tout travail sur la question du couple va renvoyer à son propre rapport au couple, et éventuellement à sa vie conjugale .

Pour plus de précisions sur le fonctionnement, le mieux est de consulter la page correspondante sur mon site professionnel.