Première suite de l’histoire d’Emma et Kevin : happy end.

Ils sont là, l’un en face de l’autre, leurs cœurs battent fort. Une force irrésistible les rapproche ; ils se prennent dans les bras l’un de l’autre et s’étreignent un long moment sans rien dire, avant de s’écarter et de se sourire doucement. C’est Kevin qui parle le premier :

- Je te demande pardon, je t’ai fait souffrir. Je ne le voulais pas, mais je l’ai fait quand même. Depuis, moi aussi je souffre, car je t’ai perdue et c’est horrible. Je me jette dans le travail pour essayer d’oublier, mais je m’en veux terriblement. Je donnerai n’importe quoi pour te retrouver.
- Oui, tu m’as fait très mal. Je veux que tu me dises la vérité, même si ça doit faire encore mal.
- Avec Zora, on se plaisait, mais on n’a jamais fait l’amour. On allait être ensemble quand je t’ai rencontré. Alors, je lui ai dit que ça ne serait pas possible entre elle et moi. C’était dur pour elle. Elle m’envoyait des SMS et je ne voulais pas lui faire de la peine ; je ne voulais pas te le dire non plus. Quand on s’est retrouvés à la soirée des copains, j’ai essayé de l’éviter, mais c’était pas possible. Alors on s’est rapprochés et c’est vrai que je me suis laissé aller à l’embrasser. Mais j’ai pensé à toi, et je lui ai dit qu’on allait arrêter. Je voulais t’en parler, mais seulement quand tout serait vraiment fini. Et puis, j’avais peur que tu te fâches. Tu me crois ?
- Oui. C’est vrai, j’étais trop rigide. Mais j’ai changé ; maintenant, c’est plus pareil et je peux accepter ce que tu me dis.

Ils sont envahis par l’émotion et s’enlacent à nouveau, mais cette fois ils s’embrassent sur la bouche. Ils s’avouent mutuellement qu’ils sont encore amoureux et qu’ils veulent à nouveau « être ensemble ». Mais il faut préciser ce que ça veut signifie pour nous, « être ensemble », dit Emma, sans doute suite aux séances de travail que nous avons eues. Ils reconnaissent qu’ils ne savent pas exactement ce qu’ils entendent par là, et que ce n’est pas forcément la même chose. Ils décident donc de se laisser le temps de s’apprendre l’un l’autre, et de vivre l’instant présent sans trop programmer le futur. Surtout, ils vont garder pour eux leur intimité et ne pas s’afficher comme « un couple ». Ils se parlent à nouveau en public, mais ne manifestent aucun signe amoureux et recommencent à travailler ensemble, comme des camarades. Lorsqu’on leur pose la question « est-ce que vous êtes ensemble à nouveau » ils répondent, l’un comme l’autre : « nous sommes en paix et bons amis, c’est tout ». Ainsi, ils coupent court aux rumeurs et demandes d’explication et peuvent vivre leur amour au présent et en secret. Seule la mère d’Emma est au courant, car, de toute façon, elle s’en serait rendu compte.

Et l’avenir ? Il est trop tôt pour le dire. Laissons-les découvrir ensemble les joies de cet amour frais, poursuivre leurs études, et voir si, plus tard, ils ont envie d’évoluer vers une relation de couple.